Bibliographie

Bibliographie non exhaustive

Ouvrages

Marie-Laure Las Vergnas, Histoire de l’Agence d’Avallon des enfants assistés de la Seine, Ed. Paris Publibook, 2012
Synopsis : Evoquer l’histoire des enfants assistés dans l’Avallonnais est à la fois une page douloureuse de l’histoire de l’enfance abandonnée, prise en charge par l’État, mais aussi une page de l’histoire économique et sociale de la région. L’un des directeurs de l’agence des enfants assistés de la Seine, Mathieu Tamet, rédigea un journal d’une importance considérable : 5000 pages dévoilant des éléments d’archives, publiques et privées qui illustrent le fonctionnement quotidien de l’agence d’Avallon à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Constituée essentiellement des témoignages de son directeur et des rapports d’inspection d’alors, cette plongée au cœur de l’agence d’Avallon a la richesse de son authenticité. Présentant également un aperçu des placements des autres enfants de la région parisienne (Seine-et-Marne et Seine-et-Oise), dont l’administration a connu des bouleversements notables au début des années 1910, ce recueil que nous rend disponible Marie-Laure Las Vergnas, arrière-petite-fille de Mathieu Tamet, n’est pas seulement une mine d’informations, mais avant tout une chronique immersive de l’époque.

Emmanuelle Jouet, La révolte des enfants des vermiraux, Ed. L’œil d’or, mai 2011
Synopsis : Le 22 juillet 1911, le tribunal d’Avallon, dans l’Yonne, rend un jugement historique. En condamnant à de la prison ferme les gérants de l’institut éducatif et sanitaire des Vermiraux, il prononce la première sentence exemplaire en France à l’encontre d’un groupe de coupables, pour corruption associée à des violences collectives faites à enfants (travail forcé, maltraitances ayant entraîné la mort, viols, prostitutions). Révélée au grand jour par un journaliste de la presse nationale (Gabriel Latouche de L’Éclair), instruite par un juge d’instruction, le juge Guidon, et un procureur, M. Grébault qui n’ont pas hésité à transformer une plainte contre des enfants – pour rébellion et bris de clôture – en mise en cause des adultes, l’affaire des Vermiraux a marqué grâce à ce procès une étape déterminante de la reconnaissance des droits des enfants en France. Cet ouvrage, en présentant les récits et les témoignages des acteurs de l’époque, permet de comprendre autant la dérive d’une institution sanitaire et éducative que les modes de complicités qui ont permis de dissimuler ces crimes. Surtout, il met en lumière un dysfonctionnement structurel propre à ce type d’établissement, indépendamment de sa situation géographique ou de sa date de fondation.

Cahiers scientifiques n°11-2020, Sous la direction de Emmanuelle Jouet, Vincent Guichard et Daniel Sirugue, Morvan, Terre d’accueil, Terre nourricière. De l’assistance publique au vivre ensemble, 6e entretiens de Bibracte, Ed. Parc Naturel Régional du Morvan.

Charles Monot, Médecin et Maire de Montsauche, Rapport. De l’industrie des nourrices et la mortalité des petits enfants, publié par l’Académie impériale de médecine en 1867, PDF gratuit disponible sur Archive.org

Charles Monot, Médecin et Maire de Montsauche, Rapport. De la mortalité excessive des enfants pendant la première année de leur existence, ses causes et des moyens de la restreindre, PDF gratuit disponible sur Gallica

Sites d’archives de référence

Associations et pages Facebook