Généalogie Familles Ulrich, Duclos, Speurt et Cuvillier

Louis-Le-Débonnaire de France 778

Name
Louis-Le-Débonnaire de France
Given names
Louis-Le-Débonnaire
Surname
de France
Birth 778 35 20

_FNA: NO
MarriageJudith de Bavière View this family
yes

_FNA: NO
Death of a motherHildegarde de Souabe
May 4, 783 (Age 5 years)
Thionville, 57100, Moselle, Grand Est, France,
Latitude: N49.366670 Longitude: E6.166670

_FNA: NO
Death of a brotherCarloman de France
July 12, 810 (Age 32 years)
Milano, , Province Of Milan, Lombardy, Italy,
Latitude: N45.464270 Longitude: E9.189510

_FNA: YES
Death of a brotherCharles de France
December 8, 811 (Age 33 years)

_FNA: YES
Death of a fatherCharlemagne de France
February 1, 814 (Age 36 years)

_FNA: NO
Cause: Décédé d'une pleurésie
Birth of a son
#1
Charles-Le-Chauve de France
May 19, 823 (Age 45 years)
Frankfurt (Oder), , , Brandenburg, Germany,
Latitude: N52.347140 Longitude: E14.550620

_FNA: NO
Death of a sonCharles-Le-Chauve de France
October 10, 877 (Age 99 years)

_FNA: NO
_FIL
LEGITIMATE_CHILD

_USTJudith de Bavière View this family
MARRIED

Title
Empereur, Roi d'Aquitaine

Family with parents - View this family
father
mother
Marriage: April 30, 771Aachen, 05334002, Regierungsbezirk Köln, North Rhine-Westphalia, Germany,
8 months
elder brother
2 years
elder brother
4 years
elder sister
4 years
himself
sister
Family with Judith de Bavière - View this family
himself
wife
Marriage:
son

Note

Louis, à qui sa bonté et sa facilité de pardonner ont mérité le surnom de Débonnaire, naquit, l'an 778, au palais de Caveneuil, en Agénois, avec un jumeau qui mourut presqu'aussitôt, de Charlemagne et d'Hildegarde. Il fut nommé roi d'Aquitaine, à s a naissance ; sacré à Rome, l'an 781, le jour de Pâques ; associé à l'empire, dans le parlement tenu à Aix-la-Chapelle, au mois d'août 813 ; enfin, il succéda, le 28 janvier 814, à son père. L'an 839, Louis étant à Worms, à la fin de mai, partagea ses états entre Lothaire et Charles, laissant seulement la Bavière à Louis, qui prend occasion de ce partage, pour se révolter. L’Empereur marche contre lui, l'an 840, le met en fuite, après Pâques, tombe malade de chagrin, et, pendant six semaines , ne se nourrit qu'en communiant, persuadé qu'il ne relèverait point de sa maladie ; car il avait vu, cette année, deux comètes et une éclipse de soleil, signes réputés certains alors pour la mort d'un grand prince. Il travaillait lui-même, comme o n le voit, à vérifier la prédiction. Il meurt enfin, le 20 juin, avec de grands sentiments de piété, dans une île du Rhin, au-dessous de Maïence, vis-à-vis du château d'Ingelheim. Il eut d'Hermengarde, sa première femme, 6 enfants, morte le 3 octob re 818.